Mirador

Le pays du ciel vivant

Je suis fascinée par l’effet que me procure les espaces qui m’entourent. En Saskatchewan, on est réduit à une immense simplicité où les dimensions du paysage sont épiques – plus grandes que la vie. Il y a une relation singulière entre moi et les lieux regroupés sous cet horizon qui suscite ma curiosité… par moments, c’est l’horizon tout court qui impressionne. Le slogan sur nos plaques d’immatriculation est trop parfait : Le pays du ciel vivant.

Si tu as déjà assisté à mon spectacle, tu as sans doute entendu au sujet de ma mère pour qui, prendre des photos est rendu une obsession. En fait, le mot obsession n’est pas le meilleur pour qualifier sa passion. Il suffit de dire qu’elle en a pris sans doute plusieurs centaines. Et mon père, l’homme patient de notre vie, est souvent son chauffeur qui la conduit sur les routes de gravel et de terre, parfois recouverts de neige, pour suivre la lumière du jour et prendre les photos du meilleur spot.

J’ai voudrais partager quelques unes, certaines prises au chalet familial au lac Wakaw:

...tout ça pour inspirer une chanson: Le pays du ciel vivant

Prix de la musique folk canadiens

Je passe beaucoup de temps en Alberta ce mois-ci! D'ailleurs, je viens de passer la fin de semaine à Calgary pour les Prix de la musique folk canadiens où j'étais en nomination dans la catégorie de l'Auteur-compositeur francophone de l'année. Je n'ai pas remporté le prix (bravo Danny Placard qui l'a remporté!!) MAIS j'ai eu l'occasion de découvrir la communauté canadienne de la musique folk canadienne, et surtout, l'importante communauté folk de Calgary. J'étais complètement sous le charme! Saviez-vous qu'il existent 8 clubs de musique folk à Calgary?? Saviez-vous que plusieurs d'entre eux survivent grâce aux abonnements des membres?? J’ai rencontré Bruce, un membre du club Saturday Night Special qui m'a informée qu'il y a une liste d'attente de quatre ans pour obtenir une adhésion au club! La plupart des clubs existent depuis les années 1970s et offrent une programmation annuelle durant laquelle un spectacle est présenté par mois (en moyenne) entre septembre et avril. Ça, c’est tellement cool!

Je décris l’ambiance : il est important de comprendre que ces clubs sont fondés sur une philosophie communautaire à laquelle s’inscrit la musique. Ce n’est donc pas la musique qui fait venir la communauté, mais l’inverse. Les shows sont présentés dans une salle communautaire où de longues tables sont installées perpendiculairement à la scène. Certains membres arrivent deux heures à l’avance pour réserver leur place préférée dans la salle (quel enthousiasme!!). Les gens amènent une collation ou peuvent acheter de la nourriture ou des boissons alcoolisés sur place. Le résultat : un public SUPER ouvert, attentif, participatif. Résultat secondaire : une superbe ambiance pour l’artiste.

Il paraît qu’un certain pourcentage de billets est réservé aux non-membres, mais ils sont souvent vendus bien à l’avance. Si vous pouvez vous en procurer, je vous conseille fortement de vivre cette expérience!