Nouvel album

Doux Seigneur, y’a un nouvel album en chemin! 

Eeek!! Je viens d’entendre les masters de mon nouvel album…j’avais un perma-smile sur la face tout le long. J’ai tellement hâte de partager ça! 

Cet album était basé sur un seul objectif : je voulais juste m’améliorer en tant qu’auteure-compositrice-interprête. Je voulais écrire des meilleures tounes, mieux maîtriser l’interprétation et surtout, puiser dans une source créative plus authentique et personnelle. 

Je me suis entourée d’une équipe qui allait me mettre le feu au cul et me pousser plus loin que j’aurai pu m’amener toute seule dont Marc Pérusse à la réalisation du projet. Luc de Larochellière a été mon coach en écriture de paroles et j’ai aussi collaboré avec d’autres paroliers québécois dont Daniel Beaumont, Mathieu Lippé et Mélanie Noël. 

Le résultat est super! Marc a fait un très beau travail de réalisation…des arrangements qui coulent de source…comme du miel pour les oreilles. 

Et moi, j’ai beaucoup appris : j’ai développé un plus grand respect pour le processus de création. J’ai appris que, parfois c’est la chanson qui dicte la direction dans laquelle elle ira – pas moi! Parfois créer une toune (ou réaliser un album) c’est un processus qui dure plusieurs mois (ou années!). Parfois, la toune ne s’écrira juste pas et c’est ben correct de la laisser tomber. Parfois ça me prend quelques mois avant de comprendre comment interpréter la toune – trouver ma voix, même si c’est moi qui a écrit les paroles. Quand l’acte de créer a le temps de murir et de respirer, il a le temps de prendre son envol, bien équipé. 

Pour célébrer, je prends la route avec ma bonne amie franco-albertaine, Ariane Mahryke Lemire qui lance un nouvel album elle aussi. On fera une tournée oustrienne ensemble – un plateau double et double lancement entre Vancouver et Winnipeg. Par la suite, je continuera ma route toute seule direction Est pour un lancement à Montréal le 11 novembre. 

J’espère vous croiser sur la route! 

Bisoux, 

Alexis

Prix de la musique folk canadiens

Je passe beaucoup de temps en Alberta ce mois-ci! D'ailleurs, je viens de passer la fin de semaine à Calgary pour les Prix de la musique folk canadiens où j'étais en nomination dans la catégorie de l'Auteur-compositeur francophone de l'année. Je n'ai pas remporté le prix (bravo Danny Placard qui l'a remporté!!) MAIS j'ai eu l'occasion de découvrir la communauté canadienne de la musique folk canadienne, et surtout, l'importante communauté folk de Calgary. J'étais complètement sous le charme! Saviez-vous qu'il existent 8 clubs de musique folk à Calgary?? Saviez-vous que plusieurs d'entre eux survivent grâce aux abonnements des membres?? J’ai rencontré Bruce, un membre du club Saturday Night Special qui m'a informée qu'il y a une liste d'attente de quatre ans pour obtenir une adhésion au club! La plupart des clubs existent depuis les années 1970s et offrent une programmation annuelle durant laquelle un spectacle est présenté par mois (en moyenne) entre septembre et avril. Ça, c’est tellement cool!

Je décris l’ambiance : il est important de comprendre que ces clubs sont fondés sur une philosophie communautaire à laquelle s’inscrit la musique. Ce n’est donc pas la musique qui fait venir la communauté, mais l’inverse. Les shows sont présentés dans une salle communautaire où de longues tables sont installées perpendiculairement à la scène. Certains membres arrivent deux heures à l’avance pour réserver leur place préférée dans la salle (quel enthousiasme!!). Les gens amènent une collation ou peuvent acheter de la nourriture ou des boissons alcoolisés sur place. Le résultat : un public SUPER ouvert, attentif, participatif. Résultat secondaire : une superbe ambiance pour l’artiste.

Il paraît qu’un certain pourcentage de billets est réservé aux non-membres, mais ils sont souvent vendus bien à l’avance. Si vous pouvez vous en procurer, je vous conseille fortement de vivre cette expérience!

Le grand Nord!

Avez-vous déjà visité le Yukon? Sinon, c'est le temps de partir en voyage! Le rythme de la vie dans le Nord est paisible, les gens sont chaleureux et la vue, spectaculaire...constamment. Le slogan du territoire explique mieux: "Plus grand que nature". 

J'ai passé cinq jours dans le Grand Nord pour jouer quelques spectacles notamment dans le cadre du Atlin Arts & Music Festival situé dans un petit village près d’un lac, entouré de montagne. Beauté totale. En plus, le festival est un trésor : super belle programmation, bénévoles dévoués, ambiance agréable pour jeunes et moins jeunes. J’ai vraiment aimé les ateliers offerts par les autres artistes (en particulier, celui offert par David Bidini. Ce sont de vrais ateliers- pas juste des jams comme dans plusieurs festivals folk). L’éléments des arts visuel et du cinéma ajoutent toute une autre couleur et dynamique au festival – une vraie célébration de l’art et de la culture.

Sur la liste des highlights se retrouvent le couple hyper généreux qui m’a hébergée (merci Chris et Stewart!), la bouffe pour les artistes (meilleurs repas de festival à vie, hands down!), les shows intimes avec un public ouvert et très franco (yé!) et la pièce de résistance – la co-écriture d’une chanson avec des jeunes de la région (4 à 9 ans).

Bodybuilder

Bodybuilder

J'amène toujours des photos et illustrations quand j'offre des ateliers d'écriture de chansons avec des jeunes. Ils ont choisi celle d'un bodybuilder. La toute est cute à mort! Vous pouvez l'écouter ici: 

D'ailleurs, j'ai tellement adoré mon expérience avec ces jeunes que je leur ai invités sur scène pour interpréter la chanson durant mon show. C'était pas mal awesome. 

Évidemment, qui dit Yukon dit activités en pleine air et jours sans fin...sublime! 

La rivière yukonnaise

La rivière yukonnaise

Le soleil de minuit

Le soleil de minuit

Le mois prochain, je visiterai le Manitoba à quelques reprises. 

à + les amis! 


Nouvelles dates entre Vancouver et Halifax!

J'ai SUPER hâte de prendre la route cette semaine pour entamer une série de spectacles qui m'amènera entre Vancouver et Halifax. En plus, une bonne partie des shows seront en plateau double avec mon ami Raphaël Freynet

20 février: Calgary, AB (Wine-ohs)
28 février: Vancouver, CB (Festival du bois)
6 mars: Edmonton, AB (Jefferey's Café) avec Raphaël Freynet
7 mars: Saskatoon, SK (Village Guitar & amp) avec Raphaël Freynet
9 mars: Montréal, QB (Verre Bouteille) avec Raphaël Freynet
11 mars: Edmundston, NB (Le vieux poele pub) avec Raphaël Freynet
12 mars: Moncton, NB (Plan B) avec Raphaël Freynet
13 mars: Halifax, NÉ (Company House) avec Raphaël Freynet
14 mars: Caraquet, NB (Grains de Folie) avec Raphaël Freynet
15 mars: Petit Rocher, NB (Bistro Artishow) avec Raphaël Freynet
16 mars: Saint Quentin, NB (Karma Café) avec Raphaël Freynet
18 mars: Québec, QB (Studio P) avec Raphaël Freynet

Nous remercions Musicaction, Creative Saskatchewan et le Centre de la francophonie des Amériques de leur appui!

Tournée Chemin chez nous en Alberta

J’ai passé une semaine formidable en Alberta. Un gros merci à tous les hôtes pour votre accueil si chaleureux et généreux. Et à ceux qui se sont déplacés pour venir aux spectacles, quel plaisir il était pour moi de faire votre connaissance et d’échanger avec vous. Somme toute, j’ai beaucoup trippé!

Quelques Highlights Inattendus :

Lethbridge : un piano à queue pour mon premier show de la tournée – score!!
Calgary : une impressionnante collection de cafetières
Medicine Hat : Ye Olde Jar Bar. ‘nough said
Morinville : die-hard fans
Edmonton : Hot tub
Falher : souper en grosse famille.
Plamondon : atelier d’écriture de chansons avec les élèves de l’école Beauséjour

Hereux retour en SK... et c'est repartit!

Quel beau voyage à travers les montagnes au cours des deux dernières semaines. Avant notre show à Kelowna mercredi passé, Gent et moi avons visité quelques vignobles du Okanagan … et avons pris le temps pour bien savourer les vins. Awesome.

Un bref passage au Contact Ouest a été marqué par le Cercle SOCAN auquel j’ai participé avec Daniel Roa et Alpha Yaya Diallo. Mon doux! Quels musiciens incroyables. Je crois qu’on a vécu un de ces moments magiques en musique où, grâce à une écoute impeccable de chaque musicien, on a fait des jams quasi-émouvants. Quelle expérience inoubliable de partager la scène avec de si grands talents. Notamment Alpha qui a remporté plusieurs prix junos dans sa carrière. C’était un réel privilège et la musicienne « hard core » en moi a vraiment trippée.

Je dois avouer que le spectacle à Vancouver à la chocolaterie CocoaNymph est au top de ma liste des meilleurs shows… parce qu’il y avait un p'tit train de chocolats sur le piano à queue...yum!

La plus belle surprise m’attendait à Port Alberni. J’étais en plein milieu de ma prise de son quand mes cousins sont arrivés – des gens que je n’avais jamais rencontrés …moi qui ne savais même pas que j’avais de la parenté dans la région! Jim Rutherford et sa femme Jeannine m’ont remis un document de 25-pages que Jim avait compilé. C’était ma généalogie complète depuis la naissance de François Masson en 1635 à Poitou, France. Son fils, Jean Masson, était un des premiers 3000 colonisateurs de la Nouvelle France. C’est FOU! En plus, Gent et moi avons eu le temps de faire une courte randonné dans la forêt Cathedral Grove. Il venait de pleuvoir… c’était magique!

Avez-vous déjà été à Nelson?? Quel village chaleureux! On ne se sert pas la main ici… on se donne des calins. Nelson, le proprio du café Expressions où j’ai joué, dit : « I don’t shake hands – I don’t know where yours have been! ». Un homme super généreux et chaleureux.

Ça fait quelques jours que je suis de retour à Saskatoon...mais je reprends la route lundi au Manitoba avec Rosie & the Riveters.