Nouvel album

Doux Seigneur, y’a un nouvel album en chemin! 

Eeek!! Je viens d’entendre les masters de mon nouvel album…j’avais un perma-smile sur la face tout le long. J’ai tellement hâte de partager ça! 

Cet album était basé sur un seul objectif : je voulais juste m’améliorer en tant qu’auteure-compositrice-interprête. Je voulais écrire des meilleures tounes, mieux maîtriser l’interprétation et surtout, puiser dans une source créative plus authentique et personnelle. 

Je me suis entourée d’une équipe qui allait me mettre le feu au cul et me pousser plus loin que j’aurai pu m’amener toute seule dont Marc Pérusse à la réalisation du projet. Luc de Larochellière a été mon coach en écriture de paroles et j’ai aussi collaboré avec d’autres paroliers québécois dont Daniel Beaumont, Mathieu Lippé et Mélanie Noël. 

Le résultat est super! Marc a fait un très beau travail de réalisation…des arrangements qui coulent de source…comme du miel pour les oreilles. 

Et moi, j’ai beaucoup appris : j’ai développé un plus grand respect pour le processus de création. J’ai appris que, parfois c’est la chanson qui dicte la direction dans laquelle elle ira – pas moi! Parfois créer une toune (ou réaliser un album) c’est un processus qui dure plusieurs mois (ou années!). Parfois, la toune ne s’écrira juste pas et c’est ben correct de la laisser tomber. Parfois ça me prend quelques mois avant de comprendre comment interpréter la toune – trouver ma voix, même si c’est moi qui a écrit les paroles. Quand l’acte de créer a le temps de murir et de respirer, il a le temps de prendre son envol, bien équipé. 

Pour célébrer, je prends la route avec ma bonne amie franco-albertaine, Ariane Mahryke Lemire qui lance un nouvel album elle aussi. On fera une tournée oustrienne ensemble – un plateau double et double lancement entre Vancouver et Winnipeg. Par la suite, je continuera ma route toute seule direction Est pour un lancement à Montréal le 11 novembre. 

J’espère vous croiser sur la route! 

Bisoux, 

Alexis

L'an 2015 commence bien!

J'ai l'impression de me ramasser souvent à l'aéroport de Winnipeg depuis l'été dernier. J’en profite pour mettre à jour mon blog en attendant mon prochain vol à Saskatoon.

Je viens de passer un mois passé à Montréal pour retravailler mes nouvelles chansons avec Luc de Larochellière – un mentorat rendu possible grâce à l’appui financier du Saskatchewan Arts Board et du Conseil Culturel Fransaskois.

Moi et Luc de Larochellière

Moi et Luc de Larochellière

Luc maîtrise tellement bien l’art de la chanson : raconter avec concision, dessiner avec les mots, jouer avec les sonorités, rendre la chose proche à l’artiste… il m’a appris bien des choses :

J’ai réalisée jusqu’à quel point je suis très bilingue et mêlée/mélangée entre l’Anglais et le Français. J’ai autant de difficulté/facilité à écrire en Anglais qu’en Français et je rencontre des défis différents dans chaque langue. C’est pourquoi j’aime écrire des chansons en Français- c’est une façon pour moi d’apprivoiser la langue et de m’aiguiser une plume distincte qui m’appartient. Luc m’a appris l’importance d’utiliser mes mots et il m’a poussé plus loin… je vois jusqu’à quel point je me suis améliorée depuis mon séjour à l’École national de la chanson. C’est encourageant.

Tant qu’à être à Montréal, j’en ai profité pour faire un tour au Contact Ontarois à Ottawa, à assister à des spectacles, des lancements, des jams... j’ai aussi organisé plusieurs rendez-vous ‘buisiness’ – le tout pour apprivoiser tranquillement le milieu à Montréal et ouvrir mes ails petit à petit!

Roch Voisine a chanté dans ce micro le jour avant moi! #yikes

Roch Voisine a chanté dans ce micro le jour avant moi! #yikes

J’ai aussi eu le grand plaisir de continuer mon travail en studio avec Marc Pérusse. D’ailleurs, l’autre jour, on a enregistré des tracks de drum (merc Justin Allard!) et piano chez Planet Studios où j’ai eu le privilège de jouer un autre super beau piano à queue. Crime de bines en Chine! Quand c’est beau comme ça, on est efficace! Trois takes. Over and out.

Le piano chez Planet Studios

Le piano chez Planet Studios

Montréal, la bête sexy

Je dois porter attention – Montréal me séduit.

J’y ai présenté une vitrine chez Casa del Popolo le 28 octobre dernier. C’était un évènement organisé par le programme de musique francophone de Manitoba Music durant lequel quatre artistes francophone de l’Ouest présentaient leur show à des gens de l’industrie à Montréal: labels, agent, gérants.. toute le kit. J’ai fait de superbes rencontres. Chapeau à Joël Couture – le chargé du programme qui a fait un super travail! 

Par la suite, j'ai eu l'occasion de travailler des nouvelles chansons en studio avec Marc Pérusse (qui vient de gagner un Félix - Réalisateur de l'année avec Serge Fiori!). Holy smokers - quelle expérience! 

Marc Pérusse est un coeur... et si humble! Son approche en studio est très intuitive - il laisser parler les chansons: on essaye des affaires, on les enregistre, on fait le tri, on s'inspire des meilleures idées et tranquillement, tout tombe en place. Le plus surprenant là-dedans c'est le fait qu'on n'a même pas travailler avec un batteur ni un bassiste! Contrairement à toutes mes autres expériences de studio, Marc ajoute la section rhythmique à la fin - après les "overdubs", les takes vocales, tout. Il part de la chanson: voix et guitare (ou voix et piano) et trouve une façon de servir la chanson pour que le produit final coule de source. Je me sentais enfin connectée avec moi-même et mes chansons. Je suis rentrée en Saskatchewan avec des larmes de joie aux yeux...je devrais plutôt avouer que j'ai pleuré des larmes de joie à quelques reprises la semaine dernière. C'était magique. 

Une autre bête sexy chez les Studios Piccolo: un piano Steinway

Une autre bête sexy chez les Studios Piccolo: un piano Steinway

** J'aimerais souligner l'appui financier de Creative Saskatchewan qui m'a aidé à faire la vitrine et l'appui financier du Conseil culturel fransaskois qui a rendu la collaboration avec Marc Pérusse possible. MERCI MERCI MERCI!!